Blog de la section Vesoul - Noroy Le Bourg
Blog de la section Vesoul - Noroy Le Bourg

Ecoles Maternelles de Vesoul: le Roi est nu!

0 commentaire Le par

Intervention du groupe socialiste sur les écoles maternelles. Conseil municipal du 30 Mars 2009 

Monsieur le Maire, 

Nous sommes stupéfaits par la manière dont est géré le dossier ELEVE de restructuration des écoles de Vesoul.

 Sa présentation, dans les trois dernières minutes du conseil municipal du 12 janvier dernier, fut surréaliste: ni remise de documentation préalable, ni inscription à l’ordre du jour et, bien sûr, aucun vote pour couronner l’opacité de ce projet. 

Deux mois plus tard et quelques courriers sans réponse de votre part, nous apprenons que la restructuration des écoles maternelles de la ville ne figure qu’en communication préalable à l’ordre du jour de la séance de ce soir.  

Le groupe socialiste vous avait pourtant officiellement demandé qu’il y ait un vote sur le sujet et que la commission éducation, dont c’est pourtant le rôle, soit réunie. Nous n’avons pas été entendus. 

Les parents d’élèves ont finalement été rencontrés mais n’ont pas été entendus non plus.  

Leur légitime préoccupation pour l’avenir immédiat de leurs enfants ne trouve pas d’échos auprès de la majorité.  

Les pétitions, rassemblements, manifestations demandant un report de ce projet à la rentrée 2010 et une réflexion plus concertée sur le dossier ne semblent pas vous interpeller.

 L’intérêt général, l’amélioration des conditions d’accueil en maternelle ne peuvent se concevoir dans le seul bureau de M. PINI…  

L’avenir des écoles maternelles de Vesoul nécessite la plus large concertation avec les parents, les enseignants et les représentants de la population que nous sommes tous, votre opposition y compris, autour de cette table. 

Le groupe socialiste s’interroge tant sur la forme que sur le fond de ce projet. 

Pourquoi tant de précipitation et d’opacité dans la gestion de ce dossier? 

Pourquoi avoir écarté les offres de dialogues et de concertation de notre groupe sur ce projet? 

Pourquoi les parents d’élèves sortent-ils désemparés et insatisfaits de toutes les réunions d’informations que vous avez organisées ? 

A toutes ces questions, vous répondez par une seule phrase méprisante pour les personnes visées (opposition, parents d’élèves, enseignants) : Il y aurait politisation du dossier… 

Et bien, politisons…. Au cours de ces dix dernières années de votre mandat, Monsieur le Maire, Vesoul a perdu 25 classes…. 

Cette situation dans les écoles est le reflet de la perte de dynamisme démographique et économique de notre ville. 

La priorité des priorités ne devrait-elle pas être de stopper cette hémorragie démographique plutôt qu’expérimenter les obsèques de l’école maternelle à Vesoul ? 

Le « projet élève » est un point de non retour… Il est basé sur une hypothèse grave: Vesoul n’envisage pas de réelle politique d’attractivité des jeunes ménages…Quelles ambitions alors pour Vesoul…  

Au lieu de vous attaquer aux raisons du mal (le manque d’attractivité de notre ville en matière d’emploi, de logement, de services), vous prescrivez, Monsieur le Maire, par ce projet, un anesthésiant pour nous permettre de mieux supporter l’extinction des forces vives de notre Ville, de notre véritable richesse: c’est-à-dire de notre Jeunesse! 

Ce projet ELEVE, comme sa gestion hasardeuse, sont symboliques. 

Votre gestion municipale a atteint ses limites. 

 Ces 4 fermetures d’écoles sont les conséquences directes de votre bilan. 

Elles constituent votre passif municipal, un passif qu’il ne vous est plus en mesure de cacher à la population, ce qui explique votre gestion désastreuse de ce dossier. 

Pour conclure, 

Vous critiquez l’opposition et sa tentative de politisation … et bien, quant à moi, je dénonce votre tentative de «poétisation» des fermetures de 4 écoles maternelles à Vesoul… 

Vous avez érigé ce dossier en véritable fable…. digne de la Fontaine…mais a priori même les enfants de maternelles ne sont plus dupes…. 

Alors, pour ce qui me concerne, je recommande à nos concitoyens la lecture d’un conte d’Andersen, «les Habits neufs de l’Empereur», dans lequel ils se retrouveront et dont la conclusion prophétique est exprimée par un enfant qui aujourd’hui pourrait être Vésulien: 

« Le Roi est Nu ». 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias